Ariane DARGENT

[RESSOURCES REGIONALES] Réformes de la demande et des attributions : ça avance sur les EPCI des Hauts-de-France…

Le parc Hlm français, à vocation généraliste, fait face à une proportion croissante de ménages aux profils et ressources fragiles parmi les locataires et demandeurs de logement social, inégalement répartis au sein des territoires. Depuis 2014, plusieurs réformes (loi Orientation Ville, loi Alur, loi Egalité citoyenneté, Elan) ont été engagées pour réconcilier les principes de droit

CALEOL : autour de 60 000 locataires hlm en Hauts-de-France concernés

La loi Elan donne une nouvelle compétence aux Commissions d’Attribution Logement (CAL) : l’Examen de l’Occupation des Logements, la commission est ainsi appelée communément CALEOL. L’objectif ? Examiner l’occupation des logements sociaux à échéance régulière dans une perspective d’optimisation du parc social et d’une plus grande fluidité des parcours résidentiels. Le mode de faire ?

Le foncier mobilisé par le logement en Hauts-de-France entre 2006 et 2015

La Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) des Hauts-de-France a publié en septembre 2019 un état des lieux du foncier mobilisé par le logement dans la région entre 2006 et 2015. L’objectif est de soutenir l’action des collectivités et des acteurs professionnels de l’aménagement, en faveur d’un usage économe et raisonné