[Logement d’abord] Les bailleurs sociaux fortement mobilisés en Région Hauts-de-France

Le plan quinquennal « logement d‘abord » mis en place depuis septembre 2017 vise à favoriser l’accès direct au logement de droit commun en évitant le parcours en escalier dans l’hébergement. L’Union régionale pour l’Habitat s’est emparée de la démarche et a mis en place un plan d’action qui a permis aux organismes de la Région de s’investir de manière coordonnée.

Pour l’ensemble des bailleurs sociaux, l’ambition partagée, et au-delà de la lutte contre le sans-abrisme, est la création d’un parcours de la rue à l’hébergement, avec un accompagnement social adapté aux besoins de chaque personne.

Aujourd’hui, les efforts consentis et coordonnés des organismes et des associations permettent de dresser un bilan très positif de l’action en Hauts-de-France.

L’objectif en matière de relogements des sortants d’hébergement sur les Hauts-de-France est atteint à 97%

Les organismes Hlm de la région ont relogé 19 198 ménages depuis le 1er janvier 2021, 837 le sont au titre du LDA (Logement d’abord : ménages sortants d’hébergement), soit 4.36% des attributions régionales, au même niveau que le national (4.38%).

Avec 837 ménages relogés sur un objectif de 858 à fin mai 2021, l’objectif annuel fixé par le ministère du logement de 2 060 relogements est atteignable si la mobilisation se poursuit avec la même intensité.

Si les données à mi-parcours restent très positives et encourageantes à l’échelle régionale, on observe cependant certaines disparités dans les départements en matière d’atteinte des objectifs.

  • Sur le Pas-de-Calais (111%) et la Somme (104%), cet objectif est largement dépassé.
  • Sur l’Oise (97%) et le Nord (91%), on s’approche de cet objectif.
  • Sur l’Aisne, cet objectif est en retrait et nettement en dessous de la moyenne régionale.

Un nouvel objectif a été instauré cette année, cette fois-ci, pour les ménages se déclarant « sans abri ».

Cet objectif a été fixé par le ministère du logement à hauteur de 1 050 relogements. L’objectif à fin mai était de 438, là aussi les bailleurs sociaux de la région sont au rendez vous, il est atteint à 98.5%.

Dans un contexte de sortie de crise sanitaire qui a lourdement fragilisé certains ménages, il est important que le mouvement Hlm Hauts-de-France poursuive sa mission de bouclier social, en accompagnant plus que jamais les publics les moins favorisés.