[Cahier Repères n°84] Prise en compte du vieillissement des locataires Hlm, l’engagement des bailleurs sociaux régionaux

Dans les Hauts-de-France, 23% des locataires du parc social sont âgés de plus de 65 ans (2018). Cette proportion devrait encore augmenter dans les années à venir compte tenu du vieillissement de la population. La prise en compte du vieillissement dans le parc résidentiel est donc une problématique de plus en plus forte pour les bailleurs sociaux.

Pour valoriser la richesse de ces accompagnements, l’Union sociale pour l’habitat, la Caisse des Dépôts et Consignations, le Ministère des affaires sociales et les caisses de retraites organisent, tous les 2 ans, le concours intitulé « HLM, Partenaires des âgées ». Ce 2ème cahier repères sur l’accompagnement du vieillissement des locataires par les bailleurs sociaux valorise les opérations présentées lors de l’édition 2019 du Concours.

Une prochaine édition du concours sera organisée en 2021. Elle prendra une forme renouvelée, pour mieux tenir compte des projets à dimension globale où des solutions alternatives sont apportées pour favoriser la prévention de la perte d’autonomie et le maintien à domicile.

Ainsi, plusieurs exemples de démarches engagées sur le territoire régional sont présentées dans le cahier repères, notamment Vilogia, qui propose une solution complète « Bien vieillir » pour accompagner les séniors dans le logement, avec une offre de services « OPTIDOM » qui est amené à se généraliser prochainement.

Les projets régionaux inscrits dans le cadre du concours sont :

SIA HABITAT (59/62) : Projet global de prise en compte du vieillissement avec un programme mixte composé de résidences séniors, résidences intergénérationnelles et béguinage.

TERRE D’OPALE HABITAT (62) : Solution logements séniors-Adapt’Imm : Un nouveau label encadrant les actions de maintien à domicile des seniors

VILOGIA (59) : Démarche globale du « bien vieillir » : OPTIDOM Offre de logements adaptés et évolutifs

En Région Hauts-de-France, la problématique du vieillissement de la population est déjà largement anticipée par l’ensemble des bailleurs. Des solutions logement existent permettant d’adapter le lieu de résidence aux locataires. Cet axe essentiel dans le plan global de l’habitat inclusif régional démontre la capacité d’anticipation et d’adaptation des organismes afin de créer le logement social de demain.

Le cahier repères est disponible après identification, dans le Centre de ressources de l’Union sociale pour l’habitat ici !