[Partenariat] La Carsat Hauts-de-France & l’URH ensemble pour l’accompagnement des seniors et la prévention des risques professionnels

La question du vieillissement est une réalité à laquelle les bailleurs sociaux sont confrontés quotidiennement. Le logement, à travers ses caractéristiques et sa localisation, conditionne aussi bien la capacité des personnes à vivre de manière autonome, que le maintien des relations sociales.

Dans ce contexte, la Carsat Hauts-de-France et l’Union Régionale pour l’Habitat Hauts-de-France ont souhaité accompagner les bailleurs sociaux et ont signé ce mercredi 31 mars une convention de partenariat pour accompagner au vieillissement et favoriser le maintien à domicile des seniors, mais également prévenir les risques professionnels en tant qu’expert en prévention.

De gauche à droite : Christophe MADIKA, Directeur de la CARSAT; Jean-Louis COTTIGNY, Président de l’URH et Manuelle NOREVE, Directrice de Norévie et Responsable de la mission déléguée URH habitat inclusif

« Une convention qui vient sacraliser une coopération évidente pour replacer l’humain au coeur de nos actions »

Un partenariat régional pour accompagner les bailleurs sociaux, dans leurs métiers de maîtres d’ouvrage et acteurs du bien vivre ensemble

L’Union sociale pour l’habitat (USH) et la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV) se sont engagées en mai 2019 dans le cadre d’une convention de partenariat nationale visant à définir les modalités de coopération permettant de favoriser le développement de solutions d’habitat adaptées aux besoins liés au vieillissement.

En région Hauts-de-France, ce travail commun également initié en 2019, a abouti à l’élaboration d’une convention 2021-2022 portant sur 2 grands axes de collaboration :

L’accompagnement au vieillissement des locataires du parc social et le maintien à domicile

Pour répondre à la priorité du maintien à domicile, l’adaptation du parc et le développement d’une offre diversifiée sont impératives. Les bailleurs sociaux, en tant qu’acteurs du bien vivre ensemble, sont déjà très mobilisés au service de leurs locataires âgés et retraités, grâce à la mise en place de dispositifs innovants (aménagement, accompagnements…) permettant d’apporter des réponses pour lutter contre l’isolement et répondre aux difficultés de la vie quotidienne.

La convention prévoit l’animation d’une dynamique partenariale sur la thématique du vieillissement auprès des bailleurs sociaux de la région visant à améliorer la connaissance du parc et des besoins des locataires, des dispositifs de financement, l’identification et la valorisation des bonnes pratiques, etc.

La prévention des risques professionnels

Par ailleurs, en tant que maîtres d’ouvrage, les bailleurs sociaux sont amenés à gérer de nombreux projets immobiliers. La collaboration entre l’URH et la Carsat sur la question des risques professionnels est quant à elle historique, s’illustrant par la collaboration dans le cadre de la 1ère Campagne de prévention du risque amiante de 2017 à 2020 (voir le rapport). Cette convention permettra de donner les moyens aux bailleurs sociaux de mieux prendre en compte, en amont de ces projets, la prévention des risques professionnels (risque de chutes et prévention du risque amiante) et de mettre en œuvre, en phase chantier, de bonnes pratiques en sécurité.

Quelques chiffres :

Selon les prévisions de l’INSEE au 1er janvier 2050, en supposant que les tendances démographiques récentes se maintiennent, la France Métropolitaine comptera 70 millions d’habitants et un habitant sur trois sera âgé de 60 ans ou plus contre un sur cinq en 2005.

  • Environ 34 % du parc social est occupé par des locataires de 60 ans et plus à l’échelle régionale (138 000 logements)
  •  En 2020, 8 600 ménages séniors de plus de 65 ans ont effectué une demande de logement social auxquels s’ajoutent 10 000 ménages dont la demande date de plus d’un an.

Ce constat démontre l’importance de la convention signée entre le mouvement Hlm régional et la Carsat dans la prise en considération de ce sujet majeur déjà largement anticipé par les organismes du logement social en Hauts-de-France.