[Solidarité] Signature de la convention « L’accès au logement locatif social dans les Hauts-de-France pour les femmes victimes de violences conjugales ou familiales »

Le 25 mars 2021, 17 organismes de logement social de la Région (Logis Métropole, SIGH, Vilogia, Flandre Opale Habitat, SIA Habitat, 3F Notre Logis, LMH, Logifim, Norevie, Maisons et Cités, Pas-de-Calais habitat, Clésence, Partenord, ICF Habitat Nord-Est, Le Groupe Sambre Avesnois Immobilier, la SA HLM de l’Oise et Fourmies Habitat) se sont engagés, aux côtés de l’Union Régionale pour l’Habitat Hauts-de-France, auprès de la Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF) et des associations qui y adhérent (Voix de nanas, Solfa, Louise Michel et Havre) pour favoriser l’accès au logement social des femmes victimes de violences en Hauts-de-France.

L’événement a été organisé en visio en raison du contexte sanitaire et les 50 participants ont pu découvrir, au travers de témoignages vidéo et de prises de paroles des signataires, les 3 grands axes de la convention :

  • La mise à disposition de logements par les bailleurs sur la plateforme numérique Pass’Logement ® Solidarité Femmes
  • Le relogement de femmes victimes de violences suite à la sollicitation des associations
  • La formation/sensibilisation des collaborateurs des organismes sociaux régionaux

Les organismes de logement sociaux se sont engagés dans la mise à disposition de 27 logements sur la plateforme dédiée et animée par la FNSF et dans le relogement de 75 femmes après interpellation des associations qui accompagnent ces femmes et leurs enfants. Ce sont donc plus de 100 femmes que les organismes se sont engagés à reloger, en plus de celles pour lesquelles ils interviennent déjà dans le cadre de différents partenariats et dispositifs locaux.

L’unité du mouvement Hlm des Hauts de France dans la lutte contre les violences faites aux femmes est primordiale pour favoriser le relogement de ces victimes. Elle a été réaffirmée lors de cette matinée au travers des engagements concrets et des prises de parole des représentants des organismes qui ont également tenu à rappeler leur volonté de travailler conjointement avec les associations.

Pour s’assurer de l’adaptation des logements proposés aux femmes accompagnées, un comité de suivi sera organisé chaque trimestre. Le premier, prévu le 9 avril, sera l’occasion d’échanger sur les besoins repérés par les associations en matière de logement et les opportunités des bailleurs.

Cette démarche portée collectivement fut saluée par l’ensemble des personnes présentes et démontre une fois de plus que les organismes Hlm de la Région savent jouer de manière collective quand les sujets et les enjeux le nécessitent. Une réussite à la fois sur le plan de l’implication et sur le plan des engagements actés lors de la matinée.

Bravo à l’ensemble des organismes qui se sont engagés le 25 mars pour accompagner et protéger les femmes victimes de violences conjugales et familiales.

Pour consulter le Communiqué de presse