[Solidarité] Le rôle refuge du logement social pour les séniors

8 600 seniors ont effectué une demande de logement social, en Hauts-de-France, en 2020

Au cours de l’année 2020, 8 600 ménages seniors* de plus de 65 ans ont effectué une demande de logement social, auquel s’ajoutent 10 000 ménages dont l’ancienneté de leurs demandes est supérieure à plus d’1 an. Ce qui représente 10 % de la demande régionale en attente.

Le profil des seniors qui souhaitent bénéficier d’un logement dans le parc social se distingue nettement de celui des autres demandeurs

Une large majorité est déjà locataire du parc social, en demande de mutations (54 % ; + 10 points par rapport à la demande globale). Ils sont également logés dans le parc privé (20 %) ou propriétaires du logement qu’ils souhaitent quitter (14 %), contre une très faible minorité de propriétaires dans la demande régionale (5 %).

Les demandeurs de plus de 65 ans sont majoritairement seuls (63 %), ce qui peut expliquer une baisse de leurs ressources. L’entretien de la maison devient difficile à assumer, notamment en cas de logement ancien, mal isolé, avec une facture énergétique élevée. L’addition de ses différents facteurs font que les demandes se focalisent principalement sur de petites surfaces (92 % dont près des 2/3 pour un T1-T2).

Motif principal de la demande : raison de santé

Le logement social joue donc un rôle refuge, pour des séniors en réduction de revenus, dont le logement plutôt ancien est inadapté à l’état de santé et à la perte d’autonomie.

L’offre proposée aujourd’hui par les organismes du mouvement Hlm régional est plus adaptée aux nouvelles attentes des séniors. L’adaptation du parc au vieillissement de la population et la capacité d’innovation des bailleurs sont des atouts qui séduisent une population en recherche d’un logement répondant à de nouveaux critères (confort, adaptabilité, modernité…). C’est ainsi que chaque année 3 700 logements en moyenne leurs sont attribués.

A comparer au parc locatif privé, les logements Hlm sont dans l’ensemble plus spacieux, récents, aux loyers attractifs et sous conditions de ressources.

* Age du demandeur principal >= 65 ans