Travail d’Intérêt Général : l’Union Sociale pour l’Habitat s’engage pour son développement sur les territoires.

En novembre 2019, l’Union Sociale pour l’Habitat et le Ministère de la Justice, alors représenté par Nicole Belloubet, ont signé un accord national de partenariat « pour favoriser le développement du Travail d’Intérêt Général (TIG) et des actions de prévention, de lutte contre la récidive et de sortie de la délinquance ».

L’objectif de cet accord est d’encourager les organismes Hlm à devenir structures d’accueil de TIG (Travail d’intérêt général) et de promouvoir le dispositif sur leur territoire. Pour les organismes qui y auront recours, l’accueil de personnes en TIG permettra :

  • de contribuer à la réinsertion sociale des condamnés,
  • d’apaiser le climat sur certains sites en favorisant la rencontre entre auteurs d’actes de délinquance, habitants et équipes de proximité,
  • de renforcer les moyens de gestion sur les sites ayant fait l’objet de vandalisme,
  • de contribuer à la mission d’intérêt général au service des territoires portée par les oganismes Hlm. 

La mission de développement du Travail d’Intérêt Général a été confiée à l’agence du travail d’intérêt général et de l’insertion professionnelle des personnes placées sous main de justice. L’agence aura pour mission de développer et de diversifier l’offre de postes de TIG sur l’ensemble du territoire national et assure pour cela :

  • la promotion du TIG et le développement des partenariats au niveau national et au niveau local grâce à un réseau de référents territoriaux,
  • le recensement et le suivi de l’offre de postes par le développement d’une plateforme numérique,
  • l’animation du réseau de partenaires, l’accompagnement des structures d’accueil et la valorisation des tuteurs.

L’agence a ainsi pour rôle de mettre en place toutes les actions pour encourager et faciliter l’engagement de partenaires dans l’accueil des personnes en TIG.

L’insertion professionnelle au même titre que l’accompagnement des personnes en réinsertion dans la société, font partie des engagements que le mouvement Hlm à inscrit dans sa feuille de route. Ces démarches font écho aux valeurs de responsabilité et de solidarité qui animent l’ensemble des acteurs du logement social sur nos territoires.