Deux nouveaux territoires de mise en œuvre accélérée du Logement d’Abord en Hauts-de-France

Quatre territoires des Hauts-de-France sont territoires de mise en œuvre accélérée du Logement d’Abord depuis 2018 suite à un premier appel à manifestation d’intérêt : la ville d’Amiens, la communauté urbaine d’Arras, la métropole européenne de Lille et le département du Pas-de-Calais pour deux arrondissements. A ces premiers territoires d’expérimentations viennent de s’ajouter deux nouveaux territoires permettant ainsi un déploiement plus complet sur l’ensemble de la région.

Le jeudi 10 septembre 2020, Emmanuelle Wargon, Ministre chargée du Logement lançait un second appel à manifestation d’intérêt auprès des collectivités locales afin de sélectionner de nouveaux territoires de mise en œuvre accélérée du plan Logement d’abord. 

Le 20 janvier 2021, s’est tenu un comité d’examen des dossiers où deux nouveaux territoires des Hauts-de-France ont été retenus : la communauté urbaine de Dunkerque et le département du Pas-de-Calais (élargi à de nouveaux EPCI).

L’investissement des organismes régionaux dans cette démarche n’est plus à démontrer prouvant leur implication pour un logement social accessible à tous. Ils participent aux actions menées par les territoires pour le relogement des ménages prioritaires (1 931 ménages sortants d’hébergement ont été relogés en 2019), (1 621 étaient relogés fin novembre 2020 dans un contexte de baisse des attributions dû à la crise sanitaire).

Ces résultats placent la Région dans le haut du tableau en matière de relogement et d’accompagnement des ménages modestes, confirmant l’investissement des équipes et la volonté du mouvement Hlm Hauts-de-France de proposer une solution logement efficace, durable et permettant un accompagnement dans les lieux pour une intégration réussie.