[Innovation] LMH pleinement investi dans le projet collaboratif MaPerEn

Acteur majeur du logement social sur la Métropole Lilloise, LMH s’engage aujourd’hui dans un projet ambitieux visant à diminuer l’empreinte sur l’environnement, avec un dispositif concerté et appliqué entre différents acteurs du territoire.

MaPerEn.. en quelques mots…

C’est un projet collaboratif qui vise à impliquer les usagers dans la performance énergétique des bâtiments afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre.
MaPerEn – Ma
nagement de la Performance Energétique s’inscrit dans le programme européen pour le climat et l’environnement : Life

Le projet est porté par différents acteurs complémentaires, engagés dans la transition énergétique et présentant différentes typologies de bâtiments et d’usagers :
– une université : l’Université Catholique de Lille (Les Facultés et Junia)
– une collectivité : la ville de Lille
– un bailleur social : LMH

Au total, ce projet d’ampleur sur la région lilloise sera déployé sur plus de 350 bâtiments :
– 17 bâtiments universitaires
– 320 bâtiments publics
– 35 bâtiments résidentiels représentants environ 2 100 logements LMH rattachés à l’agence Lille Eura-Centre et principalement situés dans le quartier Vauban à Lille.

La sélection des 35 résidences de l’organisme Hlm a été réalisée afin d’obtenir un panel représentatif du parc, et notamment avec une diversification dans l’offre (individuels – collectifs), typologies et mode de chauffage.

La chronologie de la démarche

MaPerEn se décline en 4 grandes étapes qui s’inscrivent dans le temps.

1ère étape : montage du projet et définition des besoins
En 2019, LMH a répondu à l’appel à projet européen Life, depuis l’organisme a engagé un travail collaboratif avec l’ensemble des parties prenants au projet.

2ème étape : état des lieux
L’objectif de cette étape est de faire un diagnostic des consommations existantes ainsi que reprendre tous les éléments techniques (âge des bâtiments, chauffage, eau chaude etc.) des 35 résidences LMH identifiées. 

3ème étape : déploiement d’un système de reporting
Afin de suivre et comprendre les évolutions liées à la consommation énergétique, LMH déploie un système de reporting. Concrètement, cela se traduit par l’instrumentation des consommations énergétiques des bâtiments dans une plateforme commune, permettant d’obtenir une fiche technique de chaque construction, quelque soit sa typologie.

4ème étape : la sensibilisation des locataires et des usagers
Cette étape finale sera le fruit des résultats consolidés dans la plateforme et permettra d’établir des outils de communication indiquant les bons gestes et les bonnes pratiques. L’ambition de LMH sur ce projet est que chaque usager devienne un acteur de la transition écologique sur le territoire, en pérennisant et améliorant les comportements au quotidien.

Quels sont les objectifs de la démarche ?

  • une réduction de 9% des consommations d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre dans le secteur énergivore du bâtiment d’ici 3 ans (fin 2022), en modifiant les comportements des usagers des bâtiments 
  • MaPerEn souhaite s’inscrire dans une vision long-terme et aura pour but de consolider et pérenniser les dispositifs de management de la performance énergétique en les intégrant comme orientations de la politique climat de la Ville de Lille, de la MEL puis à terme, d’autres territoires en France et en Europe.

Cette initiative partenariale démontre toute l’implication et l’ambition dont font preuve les organismes du mouvement Hlm en région Hauts-de-France. La préservation de l’environnement et l’amélioration de l’efficience énergétique des bâtiments, résidences, logements individuels est un enjeu partagé par tous les bailleurs engagés dans des démarches innovantes et responsables.