[EnergieSprong] ICF Nord-Est mis à l’honneur lors du Forum de l’Innovation EnergieSprong

Ce 3 septembre, s’est tenu le Forum Innovation EnergieSprong et la Cérémonie de remise des prix du 1er concours d’innovation lancé par GreenFlex France. Le même jour, les pouvoirs publics annonçaient les détails du plan de relance de 30 milliards € prévu après la situation de crise sanitaire qu’a connu le pays ces derniers mois, avec 6,7 milliards € dédiés au secteur du bâtiment, dont 500 millions pour le parc Hlm. En revanche, les critères pour bénéficier de ces subventions ne sont pas encore connus.

Mise en avant de l’opération EnergieSprong de Longueau menée par ICF Habitat Nord-Est

Invitée aux côtés d’autres bailleurs pionniers en la matière ainsi que de PME, Mme Christine Richard, Directrice d’ICF Habitat Nord-Est a eu l’occasion de revenir sur l’opération de rénovation EnergieSprong réalisée à Longueau sur 12 maisons en bande d’une durée de 6 semaines pour l’ensemble de l’opération.

Au-delà de donner un sens concret à la Transition énergétique, l’objectif pour ICF était de participer à la massification de la réhabilitation sur son patrimoine et de traiter les dernières passoires énergétiques.

Mme Richard a pu rappeler que la vie des locataires avait beaucoup évolué, notamment via l’intégration du module technique extérieur permettant, entre autres, un comptage précis des consommations logement par logement et, de ce fait, la bonne atteinte du E=0, les logements passant d’une étiquette énergétique F à A.

Une action forte a été menée auprès des locataires pour les sensibiliser aux nouveaux équipements en amont et pendant les travaux. Depuis, des équipes chargées d’accompagner les locataires dans ce changement de comportement sont présentes à leurs côtés.

Avec un recul de deux ans maintenant depuis la livraison de cette opération, les résultats sont d’ores et déjà perceptibles et satisfaisants. Dans l’année qui a suivi la livraison, ICF a pu constater une baisse des consommations énergétiques de 40%, tous postes confondus, avec une diminution, par exemple, de 70% en termes d’Eau Chaude Sanitaire (ECS).

Au cours de la deuxième année, les résultats continuent à évoluer de manière significative.

Néanmoins, lors de la table ronde, trois points de vigilance ont été évoqués et seront à traiter avant d’envisager la massification de ce process de réhabilitation :

  • Le coût encore élevé de cette technique de réhabilitation
  • Les difficultés en termes d’assurance de la garantie de performance sur 30 ans, assumée aujourd’hui par le groupement et qui peut encore freiner les PME
  • La nécessité de l’installation d’un dialogue avec les pouvoirs publics afin d’accompagner le financement de ces opérations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *