Quartiers d’été : les bailleurs sociaux Hauts-de-France mobilisés et solidaires des ménages modestes durant la période estivale

Chaque été, un enfant sur quatre ne part pas en vacances. En 2020, la crise sanitaire a mis davantage en évidence les difficultés rencontrées par les ménages et les familles modestes résidents dans le parc Hlm. Face à ce constat, le mouvement Hlm régional s’est une fois encore engagé en proposant des actions de proximité et de solidarité, afin de permettre à tous de participer à des activités pendant la période de l’été. Comme l’avait mentionné le ministre du logement :

Faire de cet été une opportunité pour tous les habitants et enfants des quartiers qui n’ont pas la chance de partir en vacances ?

Quartier d’été, en 2 mots

Dotée de 110 millions d’euros, l’opération « Quartier d’été 2020 » a pour ambition de renforcer les dispositifs déjà déployés dans les territoires, aux côtés des collectivités et des associations, et permet de soutenir de nouvelles initiatives. Objectif : un été d’apprentissage et de découverte.

  • Valoriser la solidarité
  • Donner la priorité à l’emploi et à la formation
  • Développer la culture et encourager le sport

Les exemples en Région furent nombreux, et illustrent le dynamisme des équipes des bailleurs à accompagner au delà du logement, les enfants et les familles.

Retrospective de quelques actions engagées sur le territoire :

Habitat du Nord : pour la 6e année consécutive, l’opération « Nos quartiers d’été » s’est invitée au pied des résidences ronchinoises. Pour le plus grand plaisir des familles.

Au programme : Ateliers, théâtre, tournois sportifs….

Cet été, le Centre Social des Provinces Françaises a pris ses quartiers aux « Présidents » : atelier artistique en plein air sur le jardin partagé, mais aussi des rencontres organisées par le secteur Famille sur les thèmes de la santé, la parentalité…

En association avec la mairie d’Halluin, le département du Nord et la CAF, Notre Logis a organisé une après-midi récréative sur le City stade du Colbras. Dans le respect des normes sanitaires, les familles ont pu profiter d’activités en plein air et d’un goûter

Dans ce contexte de sortie de confinement, la S.A HLM de l’Oise a également souhaité proposer une série d’évènements et mettre l’accent sur la jeunesse et la ruralité, en proposant tout un panel d’activités à ses habitants pendant toute la période estivale. Pour consulter le programme, cliquez ici.

« Grâce à la mobilisation de notre Service Innovation Sociale qui s’est fait accompagner par des associations locales, et l’implication des collaborateurs de nos Agences ; l’initiative a rencontré un réel succès et nous en sommes les premiers ravis ».

Peggy PIERRÉ, responsable de la Communication SA Hlm de l’Oise

Pour l’OPAL, les jeunes ont fait le mur.

A Soissons, les enfants des centres sociaux de Saint-Crépin et Presles étaient au rendez-vous pour une action un peu particulière : peindre le mur de la rue Saint-Just !
Du 27 au 31 juillet, ces journées «street-art» ont été organisées en partenariat avec le musée Saint-Léger et la ville de Soissons.

Ces quelques exemples choisis démontrent toute la diversité des initiatives engagées. Ils illustrent la volonté des bailleurs sociaux à proposer des activités en faveur des ménages les plus modestes, afin que tous puissent profiter de l’été même au pied des résidences.

Preuve qu’un bailleur social est bien plus qu’un logeur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *