Au rendez-vous de l’innovation, 16 nouveaux projets « HLM » financés en Hauts-de-France en 2019

Le FSI (Fonds de Solidarité à l’Innovation) c’est quoi ?

Remplaçant le FILLS depuis 2014, l’objectif du F.S.I, géré par la Caisse de garantie du logement locatif social, est de soutenir financièrement les démarches d’innovation et de modernisation des organismes Hlm, y compris dans le cadre de démarche inter-organismes.

Réputés pour être moteurs en termes d’innovation, les organismes du mouvement Hlm Hauts-de-France ont soumis de nombreux dossiers à l’avis du F.S.I tout au long de l’année 2019. C’est dans ce cadre que le comité des aides, géré par la CGLLS, a formulé un avis favorable pour 16 projets en apportant un soutien financier à hauteur de 40% des financements éligibles du projet dans le cadre d’une modernisation, et à 50% des financements éligibles du projet dans le cadre d’une innovation.

Les innovations conduites au travers de ces projets portent sur des thématiques variés : logement accompagné, qualité de service, adaptation du patrimoine, développement durable, vieillissement de la population, BIM ou encore le numérique.

Avec 5 dossiers présentés en innovation et 11 en modernisation, c’est plus de 473 800 € qui ont été octroyés aux organismes en Région Hauts-de-France pour financer des démarches et améliorer le service rendu aux locataires. Beaucoup d’initiatives engagées visent à apporter une plus-value dans la relation bailleur / résidents et contribuent ainsi à l’amélioration de la qualité de service. Il s’agit là d’une condition préalable à l’agrément des dossiers et à l’accès aux financements de la CGLLS.

Quel est le rôle de l’URH Hauts-de-France ?

L’Union Régionale pour l’Habitat accompagne les organismes dans le montage des dossiers de demande de financement et assure l’instruction de demandes en vue de vérifier que les conditions d’un avis favorable du comité des Aides sont bien réunies. Le résultat de cette instruction est alors soumis à l’avis du CPR (Comité Paritaire Régional) composé d’organismes référents, de la DREAL et des DDTM du territoire, avant que le dossier ne soit transmis à la fédération correspondante à la nature de l’organisme dépositaire du dossier (OPH ou ESH)

L’URH assure la liaison avec les Fédérations Hlm chargées de présenter les dossiers au Comité des Aides (CGLLS).

En 2020, et malgré la période de confinement ayant eu pour conséquence l’annulation d’une session entière au mois d’Avril, le mouvement Hlm Hauts-de-France a d’ores et déjà présenté 9 dossiers, une activité très au-dessus de la moyenne nationale, qui démontre la volonté des bailleurs régionaux de continuer à innover sur les territoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *