[Relance]Le CD2E formule des propositions pour une relance durable en Hauts-de-France

Au moment où se préparent des plans de relances régionaux, nationaux et européens visant à répondre aux crises économiques et sociales que nous traversons, de plus en plus de voix se font entendre pour que cette relance réponde aux enjeux écologiques et permette une réelle transformation de nos modèles de développement. Par ailleurs, les programmes visant à massifier les rénovations énergétiques des bâtiments sont considérés comme prioritaires dans ces plans de relance.

Le CD2E a mobilisé son Conseil d’orientation Bâtiment Durable, dont l’URH Hauts-de-France est membre, afin qu’il dresse un état des lieux de la situation, en partant du quotidien et des difficultés des entreprises de la filière et qu’il propose des mesures permettant d’assurer des effets de levier significatifs, et ainsi contribuer à un réel changement d’échelle.

Le constat partagé est sans appel : il s’agit aujourd’hui de passer de quelques expériences remarquables présentes sur la région à une réelle transition impliquant l’ensemble des acteurs du territoire et reposant sur des changements de paradigmes majeurs.

Pour cela, le CD2E a présenté à la presse le 8 juillet dernier (photo ci-dessus), avec le soutien du Conseil Régional Hauts-de-France, et en présence de l’URH Hauts-de-France représentée par son Président Jean-Louis COTTIGNY, un rapport intitulé « Batiment Durable, vers un changement d’échelle en région Hauts-de-France ».

Le document, construit autour de 9 propositions, présente une stratégie globale pour :

  • Développer l’emploi
  • Supprimer les passoires thermiques
  • Améliorer la santé, la qualité de vie et le pouvoir d’achat des habitants
  • Diviser par 2 les émissions de CO2 du secteur du bâtiment

Retrouvez le rapport complet sur le site du CD2E


Certaines de ces propositions convergent avec celles actuellement portées par le Mouvement Hlm régional dans le cadre des 8 propositions pour une relance durable et solidaire en Hauts-de-France :

NOS AMBITIONS

Accélérer (+20%) les réhabilitations thermiques, au travers d’un plan régional en faveur de la rénovation énergétique qui fixe une trajectoire partagée (bas carbone : 2050, en lien avec les prochaines directives nationales et européennes).

Se donner les moyens d’engager une massification qualitative de la rénovation énergétique du plus grand nombre de logements sociaux (mobilisation exceptionnelle des subventions à effet levier, comme le FEDER par exemple).

NOS PROPOSITIONS

En accélérant l’instruction des dossiers FEDER déposés et en mobilisant des enveloppes supplémentaires dans le cadre de la relance européenne post covid 19 (Green deal, rénovation wave, invest EUHlm, REACT-EU, etc…).

En organisant la convergence des critères de performance énergétique recherchée dans le cadre du financement des opérations de rénovation énergétique

En facilitant le montage administratif, juridique et financier des opérations de réhabilitation lourde pour l’accès aux financements

En donnant la lisibilité des volumes de travaux au tissu économique local, sur les 3 exercices budgétaires.

Suivez l’annonce de nos propositions durant l’été sur Twitter et LinkedIn !

https://www.linkedin.com/company/18844843/admin/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *