Fin de la veille saisonnière 2019-2020 : les bailleurs sociaux Hauts-de-France se sont mobilisés en faveur des sortants d’hébergement

L’État d’urgence sanitaire instauré par la loi du 23 mars 2020 et prolongé jusqu’au 10 juillet 2020 a eu d’importantes répercutions sur l’activité du mouvement Hlm régional. Conséquence directe de cette situation, l’arrêt du processus d’attribution a considérablement ralenti le relogement des sortants d’hébergement.

Les Organismes de Logement Social, qui ont vu leur activité contrainte par les nouvelles règles sanitaires ont dû faire preuve de réactivité et d’adaptabilité (arrêt imposé d’une partie de leur activité, le ralentissement des processus d’attributions, nouvelles modalités d’organisation des Commissions d’Attribution de Logement et d’Examen de l’Occupation des Logements Caleol,…) pour assurer une continuité de services à leurs locataires et loger les ménages prioritaires que le contexte actuel a pu fragiliser de manière plus importante.

Pour répondre aux difficultés d’une partie de ces ménages, l’état d’Urgence Sanitaire a permis la prolongation de la veille saisonnière du 31 mars 2020 au 10 juillet 2020. Dans ce contexte, dès le 11 juin 2020, le Préfet de la région Hauts-de-France a fixé l’objectif de reloger 1 111 ménages sortants de structures d’hébergement.

Pour répondre efficacement à ces différentes situations d’urgence, les Organismes de Logement Social, en lien avec l’Union régionale pour l’Habitat des Hauts-de-France, ont :

  • anticipé la reprise de leur activité en sortie de confinement afin de retrouver un rythme d’attributions de logement « normal »,
  • maintenu des échanges réguliers avec les services de l’État en région.

Au 10 juillet 2020, ce sont 858 ménages sortants d’hébergement qui ont pu bénéficier d’un logement sur le parc social, un chiffre certes en deçà de l’objectif fixé, mais néanmoins très encourageant et faisant la démonstration de la mobilisation des bailleurs pour ne laisser personne sans logement.

Pour préparer la fin de la veille saisonnière les bailleurs sociaux ont travaillé de concert avec les acteurs de l’Accueil, Hébergement, Insertion pour assurer un relogement aux ménages dont les situations répondaient aux critères de l’accès au logement social.

Depuis la sortie du confinement, le 11 mai, les bailleurs de la Région ont travaillé dans trois directions :

  • Le relogement en direct de ménages hébergés dans le cadre de la veille saisonnière afin d’éviter le recours à l’hébergement et le parcours en escalier : 5 relogements ont déjà été effectués sur le territoire de la Métropole Européenne de Lille (d’autres sont en cours)  
  • La fluidification de l’accès de l’hébergement au logement : 858 ménages relogés au niveau régional à ce jour
  • L’expérimentation sur la prévention des expulsions pour ne plus expulser sans solutions

Dans la ligne droite de leurs résultats de 2019 (1 931 relogements, soit 107% de l’objectif), et malgré un contexte sanitaire particulier, les organismes régionaux font preuve de responsabilité en démontrant leur solidarité auprès de nos concitoyens en difficulté.

En 2019, 3,63% des attributions concernaient des sortants d’hébergement, au 10 juillet 2020, ce ratio est de 4,35% soit une progression de 20%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *