[SOLIDARITE] PREMIÈRES MESURES DU PLAN DE MOBILISATION CONTRE L’ISOLEMENT

Le 24 mars 2020, Olivier Véran, Ministre des solidarités et de la santé, a confié à Jérôme Guedj la mission “didentifier les leviers qui sont aujourd’hui à la main des pouvoirs publics, des acteurs de terrain et de la société civile pour combattre l’isolement des aînés, pour le temps de crise mais aussi pour la période qui suivra”.

Le 6 avril, Jérôme Guedj a remis un rapport de 42 propositions et une première série de recommandations opérationnelles. Cinq de ces recommandations ou orientations ont été retenues, afin de mettre en œuvre un véritable plan de mobilisation nationale contre l’isolement

Lutter contre l’isolement des personnes âgées et fragiles isolées en période de confinement

1. Le renforcement du numéro vert national d’écoute de la Croix Rouge avec une attention spécifique pour les personnes âgées, fragiles et isolées

En partenariat avec la Croix-Rouge Française que le ministre remercie pour sa réactivité, et avec l’appui d’entreprises et mutuelles qui mobiliseront à titre gracieux des écoutants, la plateforme assurera un soutien psychologique et d’orientation pour personnes âgées et fragiles et isolées.

2. Le rappel d’un message et d’une responsabilité forte : téléphonez, téléphonez, téléphonez!

Le rapport souligne la nécessité pour les personnes particulièrement fragiles et isolées d’être régulièrement appelées au téléphone, notamment par les services des communes et des départements en leur donnant des moyens :

  • des moyens juridiques en permettant des partages de fichiers : pour faciliter le partage d’informations et la coordination entre collectivités locales (par exemple les communes n’ont pas connaissance des bénéficiaires de l’APA et de la PCH qui vivent sur leur territoire)
  • des moyens humains par l’engagement dans la vie associative et le bénévolat : 30.000 jeunes en service civique sont mis à la disposition des mairies et acteurs locaux pour des missions directement liées au maintien du lien social. 230.000 personnes se sont inscrites sur la plateforme jeveuxaider.gouv.fr
  • des moyens humains par la mobilisation des voisins avec le kit « Voisins solidaires », mais aussi des facteurs, des gardiens d’immeuble, pour signaler et soutenir les personnes fragiles isolées.

Exemples sur le territoire des Hauts-de-France
Pendant le confinement, une vingtaine de collaborateurs volontaires de l’OPAL a participé à une campagne d’appels téléphoniques à destination des locataires. Cette action a permis à la fois de maintenir le lien avec l’organisme, mais également de prendre des nouvelles des locataires les plus âgées.

LMH : 1 770 locataires âgés de plus de 70 ans ont été contactés au téléphone par les Chargés de Gestion Locative, les conseillères sociales et les chargés de proximité en poste sur leurs résidences.La campagne d’appels téléphoniques initialement orientée vers les plus de 75 ans s’est étendue au 31 mars aux plus de 70 ans.

Norévie : 1512 SMS envoyés aux locataires entre 65 et 75 ans.
1208 appels effectués en direction des locataires de plus de 75 ans. 53 appels reçus suite à l’envoi du courrier en direction des ménages « fragiles »

3. La mise à disposition d’outils très concrets pour faciliter la mobilisation des maires et des conseils départementaux, en première ligne pour maintenir le lien social dans cette crise

Création d’outils très concrets pour faciliter leur mobilisation, en s’appuyant sur :

  • un plan d’action territorial partant des dix besoins du quotidien des personnes âgées et la mise en place d’une cellule de coopération locale contre l’isolement, doit pouvoir s’implanter au plus vite dans chaque territoire, au plus près des réponses à apporter ;
  • une grille d’évaluation téléphonique de la fragilité

4. L’identification des ressources permises par les nouvelles technologies et les acteurs de la Silver économie pour soutenir les aidants et professionnels du soin et de l’accompagnement, à domicile et en établissement.

La mission les identifie et recense dans un annuaire toutes les ressources offertes par les nouvelles technologies et les acteurs de la silver économie.

La silver économie : Qu’est-ce-que c’est ?
A l’instar de la Green Economie, le vieillissement de la population est une véritable « lame de fond » qui va impacter tous les secteurs : loisirs, transport, alimentation, sécurité, santé, domicile, habitat collectif, assurance, assistance téléphonie, internet, sport…etc. L’anticipation et l’adaptation de tous ces marchés au vieillissement de la population et au bien-vieillir est ce que l’on appelle aujourd’hui « la silver économie« .

5. La diffusion des bonnes pratiques et des initiatives locales qui luttent contre l’isolement, grâce à une plateforme hébergée par le site du ministère des solidarités et de la santé.

Cette plateforme partagera et capitalisera les bonnes pratiques et les initiatives locales en matière de lutte contre l’isolement, permettant à chacun de s’en saisir et de s’engager à titre individuel ou collectif. Elle participe du même objectif que la plateforme solidaires-handicaps.

Exemple sur le territoire des Hauts-de-France
Oise Habitat a su mobiliser une vingtaine de ses collaborateurs pour maintenir un contact avec ses 1850 locataires âgés de plus de 70 ans. Plus de 1500 appels ont été réalisés par les collaborateurs volontaires.

La mission se poursuit afin de décliner les mesures retenues et continuer cette démarche de lutte contre l’isolement. Les bailleurs sociaux des Hauts-de-France sont d’ores et déjà mobilisés sur le sujet et s’attachent à mettre en œuvre plusieurs des propositions développées dans le rapport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *