[PLAN DE RELANCE] Territorialiser, pour adapter la relance à chaque territoire

« Pour être efficaces, les mesures du plan de relance devront impérativement être adaptées aux réalités des territoires »

Jean-Denis MEGE, Vice-Président de l’Union régionale pour l’habitat Hauts-de-France

Afin d’adapter les objectifs et les moyens, aux réalités sociales et économiques des bassins de vie, le mouvement Hlm en région propose d'(de) :

  • Avoir une approche territoriale et qualitative des objectifs du plan de relance
  • Avoir une approche différenciée par territoire des objectifs d’investissement (volumes, niveau de performance énergétique,….) pour tenir compte des situations sociales, des dynamiques engagées par les acteurs, des capacités à faire des acteurs et des contraintes posées par la planification urbaine
  • Envisager des modèles économiques du logement social différenciés selon les réalités sociales et économiques des territoires : niveaux de ressources de ménages, taux de taxes foncières, potentiel de vente hlm,…(territoires ruraux, semi-ruraux, territoires délaissés,…)
  • Formaliser de plans territoriaux de relance de l’économie locale coordonnées par les collectivités (notamment délégataires) permettant d’avoir une vision à 5 ans
  • Donner la possibilité aux maîtres d’ouvrage sociaux de publier des avis de pré-information pour 3 exercices budgétaires pour donner de la visibilité au tissu économique local
  • Garantir pour l’ensemble des acteurs de la filière (collectivités, bailleurs, entreprises) une stabilité du cadre budgétaire, fiscal et réglementaire et une pluri-annualité des financements

Ces propositions seront prochainement inscrites dans une contribution régionale de l’URH Hauts-de-France au Plan de Relance Régional.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *