[Attributions] Le parc social en Hauts-de-France : une solution qui fonctionne pour les jeunes

En Hauts-de-France, l’accès du parc social des jeunes est, au regard des récents indicateurs disponibles, plus fluide que pour les autres catégories de ménages :

  • 9 035 de ménages de moins de 25 ans ont été relogés en 2019
  • dans un délai moyen de 6,3 mois (11,1 dans l’ensemble)
  • il y a 2,3 demandes en attente pour chaque attributions (3,4 dans l’ensemble)

Avec une pression importante de la demande de logement social en région (181 600 demandes en attente fin 2019), qu’est-ce qui explique la satisfaction apportée aux demandes des jeunes ?

La demande en logement des ménages jeunes semble plus facile à satisfaire au regard de ses caractéristiques : composition familiale restreinte (50% de personnes seules contre 42% dans l’ensemble de la demande), expliquant la demande ciblant les petites typologies, sur lesquelles la tension est certes élevée, mais que compense la rotation importante des logements (61% des demandes portent sur des T1-T2 contre 43% dans l’ensemble).

Une souplesse dans le projet résidentiel, l’accès à un premier logement social étant souvent vécu comme une étape : le mode de logement avant attribution montre un besoin de déménager rapidement (seulement 38% de ménages déjà logés, contre 65% dans l’ensemble).

Malgré des caractéristiques socio-économiques peu favorables : sans minima sociaux avant 25 ans, les jeunes sont plus nombreux à avoir des ressources très modestes (78% d’entre eux ont des ressources inférieures au plafond PLAI contre 66% dans l’ensemble des demandeurs)

Tous les bailleurs sociaux, en région Hauts-de-France, développent des actions pour accompagner les jeunes vers le logement. Voici 3 exemples choisis développés en Région:

Pas-de-Calais Habitat : 1jeune1logement

Le « Loyer Tout Compris » s’adresse aux jeunes de moins de 30 ans, seuls ou en couple sans enfant, en recherche d’un premier logement. C’est un dispositif qui propose des facilités d’entrée et sortie dans un logement avec un loyer qui comprend les charges en eau, électricité et gaz et qui reste stable tous les mois.

Vilogia : Izidom & studom

« Izidom » est une solution logement temporaire meublée et équipée avec des loyers attractifs. Cette solution-logement cible prioritairement les jeunes en accès à l’emploi et favorise la rencontre de jeunes de formations diverses.

La ligne de logements « Studom » apporte une réponse globale et fiable aux besoins des établissements d’enseignement supérieur, des Crous et des collectivités locales pour l’implantation de logements étudiants. Les résidences « Studom » se situent à proximité des centres d’enseignement et des transports.

Terre d’Opale Habitat : PRIMOPT’IMM

Ce « Pack Habitat Jeunes », à travers « Primopt’imm », s’identifie également principalement par une offre d’un logement « tout compris ». C’est ainsi qu’en plus du loyer, s’ajoutera une somme d’environ 20€ pour l’eau, de 35€ pour l’électricité et une estimation sera réalisée quant à la consommation gaz. Le but est d’habituer les jeunes aux gestes du quotidien favorisant une gestion pérenne du « mieux vivre-ensemble ».

Par ailleurs, des résidences étudiantes et foyers jeunes travailleurs sont implantés sur l’ensemble du territoire des Hauts-de-France, gérés par les bailleurs sociaux ou par leurs partenaires associatifs et institutionnels.

Enfin, des aides à la location d’Action Logement : l’avance LOCAPASS la garantie VISALE l’aide MOBILI-JEUNES l’aide à la mobilité

Parmi les jeunes ayant bénéficié d’une attribution de logement social en 2019 :

  • 41% sont des personnes seules : 34% des attributions aux jeunes concernent des T1-T2
  • 67% des jeunes ménages n’avaient pas de logement (hébergés chez un tiers)
  • 85% ont des ressources inférieures au plafond PLAI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *