[URH] Une mission stratégique de gestion du Système National d’Enregistrement (S.N.E).

Deux collaborateurs de l’URH Hauts-de-France sont mobilisés à temps plein pour assurer la gestion du S.N.E, en application de la convention annuelle signée avec l’Etat. Ce service est assuré par l’URH depuis 2011 sur les 5 départements de la Région.  

Au titre de cette mission, l’URH accompagne au quotidien 300 guichets d’enregistrement et des services des bailleurs.

Cette gestion porte sur 4 missions principales : 

  • L’accompagnement et la sensibilisation des équipes : L’URH forme les bailleurs et les futurs guichets à la prise en main du SNE. A ce jour, plus 200 communes ont été formées. Elle assure également une hotline de 1er niveau pour accompagner les bailleurs et les guichets dans l’utilisation du SNE. Cela permet d’assurer un contrôle de la qualité des informations saisies et une homogénéité des pratiques et des procédures appliquées.
  • Le contrôle, le suivi de la qualité des données et la mise en œuvre des procédures : L’URH accompagne les organismes afin de garantir une meilleure qualification des demandes et des attributions, notamment par des interventions directes auprès des équipes des bailleurs. Cela permet d’améliorer ainsi la lisibilité de l’activité de relogement des bailleurs, et plus particulièrement le relogement des publics prioritaires.  
  • La production de tableaux de bord statistiques :  l’URH est le principal fournisseur de données sur la demande et attributions auprès de différents acteurs. Elle produit également des analyses, diffusées aux bailleurs, territoires et partenaires en région.
  • Le pilotage et l’animation du dispositif :  L’URH envoie régulièrement des indicateurs aux acteurs du SNE afin de les accompagner dans le pilotage de leur activité. Des temps forts sont également organisés à minima une fois par an, réunissant l’ensemble des acteurs, en collaboration avec la DREAL Hauts-de-France,

L’expertise et la réactivité de l’URH en tant que gestionnaire sont reconnues par tous les acteurs sur la région Hauts-de-France. Les échanges réguliers avec les bailleurs, en collaboration avec les services de l’Etat favorisent le partage de l’information. Les éventuelles difficultés rencontrées par les bailleurs sont repérées, l’URH propose ainsi une mutualisation des solutions à apporter. 

Les évolutions prochaines du SNE rendent les missions de l’URH indispensables pour garantir une meilleure fiabilité des données et une prise en main simple par les acteurs.

Dans son rapport annuel, la cour des comptes met en valeur l’utilité du SNE. La numérisation de la gestion de la demande constitue un progrès tant pour les demandeurs, qui bénéficient ainsi de formalités plus simples, que pour l’état et la collectivité, qui peuvent obtenir un meilleur suivi de la réalité des besoins et faciliter l’identification des priorités.

La cour des comptes formule également des recommandations pour améliorer la gestion du SNE, et l’URH est d’ores et déjà mobilisée, aux côtés des services de l’Etat, pour faire évoluer l’outil, notamment en vue de la nationalisation de la demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *