Le mouvement Hlm en Hauts-de-France au 1er Janvier 2020.

Le mouvement Hlm régional a connu de nombreuses transformations depuis ces dernières années. Ce contexte de mutation s’est accéléré depuis le vote de la loi n° 2018-1021 du 23 novembre 2018 portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique, dite loi ELAN , qui a posé l’obligation de regroupement, avant le 1er janvier 2021, des organismes de moins de 12 000 logements. Au delà de cette obligation réglementaire qui concernait finalement peu d’organismes en région Hauts-de-France, les bailleurs sociaux ont continué à développer des stratégies de rapprochement (fusion, groupes,…) de coopérations (GIE,…) pour gagner en efficacité, optimiser leurs coûts de gestion, mutualiser leurs moyens, dans un contexte de contraintes financières croissantes et de besoins territoriaux différenciés.

Les regroupements opérés, qui prennent des formes juridiques multiples dans notre région, illustrent la volonté sans cesse réaffirmée du mouvement Hlm régional de garantir un fort ancrage territorial et des services de proximité au plus près des collectivités et de leurs locataires.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *